Tout ce qu’il faut savoir sur l’aviron

“L’aviron est un sport nautique qui passionne de nombreuses personnes dans le monde entier. Si c’est également votre cas, vous serez sans doute ravi d’apprendre que nous nous penchons sur le sujet. Devenu une discipline olympique depuis 1896, il est très spectaculaire à regarder. Les sensations sont également incroyablement fortes lorsque vous faites vous-même de l’aviron, et vous devriez vraiment tenter l’expérience un de ces jours pour les vivre. En attendant, vous pouvez toujours découvrir ce sport à travers cet article, son histoire et son fonctionnement. Poursuivez la lecture, vous devriez apprendre des choses intéressantes.

Histoire de l’aviron

Il y a une confusion qu’il faut tout d’abord éviter de faire quand on parle d’aviron. Nous traitons bien entendu du sport nautique que ce terme désigne, mais les embarcations du genre de même que les rames aussi appelées avirons existent depuis bien plus longtemps. Les informations dont disposent les chercheurs situent les premières courses au 13ème siècle, lors des festivals vénitiens. Les courses modernes ne démarrent toutefois qu’au 18ème siècle dans la ville de Londres, prenant la forme de joutes entre les taximen de la Tamise. C’est d’ailleurs là qu’eut lieu pour la toute première fois ce qui est considéré comme la plus ancienne course d’aviron de l’histoire, la Doggett’s Coat and Badge. C’était en 1715, et aujourd’hui encore, elle se déroule sur un parcours reliant Chelsea et le London Bridge. Les courses font leur apparition aux USA à partir de 1756, dans la ville de New York. La France n’entre dans la danse que bien plus tard en 1834, avec des équipes de canotiers célèbres comme la Véléda, la Sorcière des Eaux ou le Six du Prince de Joinville. C’est grâce au baron Pierre de Coubertin que l’aviron est admis aux jeux olympiques, alors régis par la FISA (Fédération Internationale des Sociétés d’Aviron).

Autres informations utiles

Les bateaux utilisés pour les compétitions d’aviron sont appelés « outriggers », un anglicisme qui illustre le fait que les rames sont fixées à des portants, eux-mêmes amarrés à la coque. Les courses peuvent se dérouler sur rivière, sur lac ou même sur mer, mais dans ce dernier cas, les bateaux sont conçus en conséquence pour résister à l’impact des vagues. La distance à parcourir varie selon les contextes même si le chiffre standard est fixé à 2 000 mètres. Les joueurs doivent faire preuve de force, d’agilité et d’endurance durant divers types de tournois. Il y a les courses en ligne qui se tiennent en été ou au printemps, les têtes de rivières qui prennent place vers la fin de l’automne et qui impliquent des courses contre la montre, les bump races qui se tiennent sur plusieurs jours, divers championnats mondiaux, les Jeux Olympiques et même les championnats universitaires. Il est clair au vu de tout cela que même si l’aviron n’est pas aussi bien couvert médiatiquement que d’autres sports, il a encore de très belles années devant lui.”

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils